Séminaire de recherche_REGARDS CROISES SUR LA PETITE ENFANCE

Regards croisés sur la petite enfance

Depuis une vingtaine d’années, l’objectif de ce séminaire est d’explorer : « les différents champs de recherche de l’anthropologie, de la sociologie et de l’histoire de la petite enfance (grossesse, accouchement, naissance, enfance d’âge préscolaire). Il cherche à appréhender les différentes cultures de l’enfance et ses diverses constructions sociales à partir des représentations sociales et symboliques des familles, des discours et pratiques des personnels de santé et selon les politiques publiques en charge de la protection sociale. On envisage aussi l’étude des conceptions relatives au développement de l’enfant, en privilégiant sa part active et négociative, en particulier dans ses interactions avec ses parents, mais aussi avec sa fratrie, son entourage élargi, et toutes les personnes en charge de son éducation et de sa santé. Le séminaire combine des approches tirées à la fois de l’étude des sociétés africaines, asiatiques et américaines, de travaux sur les sociétés européennes ou méditerranéennes antiques, médiévales ou modernes, enfin de l’étude des sociétés européennes contemporaines, afin de confronter nos travaux aux questionnements de la société civile et des politiques sociales. Il est un lieu de dialogue interdisciplinaire mais aussi de débats entre chercheurs confirmés, étudiants et professionnels de la petite enfance. Interface entre l’innovation scientifique, la formation des étudiants et la demande sociale, il est unique en son genre à Paris et en France. Doris Bonnet (DR), anthropologue, UMR 196, IRD/ U. Paris Descartes, CEPED, Gladys Chicharro (MCF), ethnologue, Université Paris 8 (EXPERICE), Vincent Gourdon (DR), historien, démographe, CNRS, UMR 8596, Centre Roland Mousnier, Nathalie Sage Pranchère (docteure), historienne, UMR 8596, Centre Roland Mousnier, Charles-Edouard de Suremain (DR), anthropologue, Museum National d’Histoire Naturelle ». Prochaines séances du séminaire :

20 novembre 2020 : Sophie Laribi-Glaudel, historienne, « Naître et grandir à l’ombre des dieux dans le monde grec aux époques archaïque, classique et hellénistique ».

4 décembre 2020 : Elsa Neuville, historienne, « Les crèches sauvages et parallèles dans les années 1968 : leur place dans les bouleversements de l’accueil collectif des enfants en âge préscolaire 

Lieu (selon les séances) : Université Paris Descartes, 45 rue des Saints Pères (Paris, VIe arrondissement) en salle J536. Horaire : Tous les premiers et troisièmes vendredis du mois de 9 heures à 11 heures. Contact préalable (indispensable) : Doris Bonnet > doris.bonnet@ird.fr ; Vincent Gourdon > vincentgourdon@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.