Programme du séminaire_MobAp

Mobilités et Appartenances (MobAp)

Séminaire de recherche EHESS de Marseille

Responsables : Melissa Blanchard et Francesca Sirna

Jeudi de 11h00 à 13h00

La mobilité, dans ses différentes formes, est un élément constitutif des sociétés contemporaines, à la fois vecteur et résultat de changements sociaux majeurs. Migrations, circulations professionnelles, exiles, diasporas, retours : le terme mobilité couvre un vaste éventail de formes de déplacement, différents rapports au temps et à l’espace. Ce séminaire analysera les enjeux épistémologiques des mobilités et des appartenances qui les accompagnent, à partir de réflexions ancrées dans des enquêtes de terrain. D’une part, il questionnera de manière critique l’apparat théorique des études sur la mobilité, interrogeant la construction et l’utilisation de concepts tels que migrations et mobilités ; globalisation et localismes grande distance ; transnational et transrégional ; régimes de mobilité et d’immobilité etc. D’autre part, ce séminaire analysera les multiples formes d’appartenance qui accompagnent ces mobilités, à la fois avant, pendant et après le déplacement. Il s’agira dès lors d’interroger la façon dont sont construites différentes configurations d’identification et d’assignation identitaire et la manière dont elles interagissent avec les multiples appartenances des acteurs de la mobilité. Nous examinerons d’une part, les identifications mises en place par les institutions (États, organismes gouvernementaux et inter-gouvernementaux) et les assignations identitaires construites dans l’interaction sociale. D’autre part, les différentes échelles d’appartenance des individus, en relation aux espaces multiples dans lesquels se déploie son expérience (pays ou région de départ, d’arrivée, de transit, de retour) seront aussi considérées. Il s’agira donc d’étudier la fabrique des appartenances à l’aune de la mobilité. Chaque séance de ce séminaire se développera autour d’un échange entre un invité international et un chercheur français, afin de mettre en dialogue différents horizons épistémologiques, traditions nationales et courants de pensée, au sein des sciences sociales.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.