Les jeunes étrangers isolé.e.s en France et les transformations de leur prise en charge de 1945 à nos jours. Regard socio-historique sur un phénomène ancien par Julien LONG

Des mineurs comme les autres ?

Approche pluridisciplinaire sur la prise en charge des mineurs non accompagnés

Présentation de Julien Long – Projet MINA 93, doctorant en histoire au CRHIA (Université de Nantes)

Dans cette présentation, Julien Long resitue le phénomène contemporain de migrations des jeunes des ” suds ” dans un temps plus long que celui habituellement envisagé, en passant en revue différentes formes d’emprises politiques sur différents profils d’enfants ou de jeunes déshérités et/ou en migration, issus des territoires au sud, dans différents contextes historiques (colonial, décolonial et postcolonial) et par le biais de différentes institutions. Il s’agit alors d’interroger l’émergence de figures particulières à la question de l’enfance et de la jeunesse sur les territoires ultra-marins (JMA, Eurasien, MIE) ainsi que les principales motivations des acteurs de cette migration juvénile. Là, peuvent être observées les permanences et les ruptures dans la mise en œuvre de politiques de protection de l’enfance et de la jeunesse étrangère en France métropolitaine et sur ses territoires ultra-marins.

Julien Long

Pour lire la présentation en entier : Janv2021_Les jeunes étrangers isolé·es en France et les transformations de leur prise en charge de 1945 à nos jours. Regards socio-historiques sur un phénomène ancien


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.