Nouvelles perspectives sur la libre circulation par Nora EL QADIM & Antoine PECOUD

Dans cet article du numéro 26 de la revue De Facto « Quo Vadis Europa ? La libre circulation à l’épreuve des crises », sous la direction scientifique de Camille Schmoll, Nora El Qadim et Antoine Pécoud reviennent sur le modèle de la libre circulation européenne évoque pour beaucoup l’abolition des frontières, sa réalité est pour le moins contrastée et son avenir incertain.

« L’Europe politique est aujourd’hui indissociable de la libre circulation, associée  —  dans l’imaginaire collectif — à l’abolition des frontières, ou du moins à la suppression des contrôles aux frontières entre les États de l’espace Schengen. Mais les mesures prises depuis 2020 pour lutter contre l’épidémie de Covid-19 témoignent de la réversibilité et de la fragilité de ce processus, qu’illustrent aussi le brutal rétablissement des frontières post-Brexit, ainsi que d’autres entorses à la libre circulation — comme la décision prise par la France en 2011 de fermer sa frontière avec l’Italie pour lutter contre l’arrivée de Tunisien.ne.s dans les mois qui ont suivi la chute du régime de Ben Ali ».

Pour continuer à lire l’article, c’est ici.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.